vendredi 25 août   21:00   Cour du Château Louis XI

Désir et magie autour des pavillons exotiques

Orchestre Les Siècles
François-Xavier Roth, direction
Clémentine Margaine, mezzo-soprano

M. Ravel Shéhérazade
E. Lalo Namouna (extraits)
L. De Meyer / H. Berlioz Marche marocaine
L. Delibes Ballet (extrait de Lakmé)
H. Berlioz Les Troyens, extraits :
Danse des esclaves - Pas des Almées - Entrée des constructeurs - Entrée des matelots - Entrée des laboureurs
C. Saint-Saëns La Princesse jaune, ouverture
H. Berlioz La Captive
H. Berlioz / Y. Chauris L’Arabe Jaloux *
C. Saint-Saëns Bacchanale (extrait de Samson et Dalila)

* Commande du Festival Berlioz, création mondiale

Deux journées consacrées aux pavillons exotiques qui ont intrigué Berlioz, le critique musical, lors de l’Exposition Universelle de 1851 et auxquels il a consacré de nombreuses pages restées célèbres pour leurs descriptions inimitablement féroces et toujours drolatiques. Seront présentés des répertoires persans, indiens et chinois par les plus grands artistes de ces musiques classiques d’ailleurs, avec notamment Asaré Shekartchi (Iran), Rishab Prasanna (Inde) ainsi que Wang Weiping et Shi Kelong (Chine).

En partenariat avec le Musée national des arts asiatiques – Guimet

Les mille et un plaisir de la musique française quand elle rêve de Shéhérazade, Namouna, Lakmé ou la Princesse jaune… Ou comment les femmes des différents « Orient » sont délicatement dessinées en musique par les compositeurs romantiques, entre fantasmes, désir et magie… L’occasion d’entendre la première mondiale de l’Arabe Jaloux, mélodie de jeunesse de Berlioz dont le festival a commandé l’orchestration au compositeur Yves Chauris. Avec l’orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth, fidèles compagnons du festival, et la jeune mezzo-soprano Clémentine Margaine, qui triomphe cette année au MET dans le rôle de Carmen.

François-Xavier Roth, direction
François-Xavier Roth est l’un des chefs les plus charismatiques et entreprenants de sa génération. Il est Generalmusikdirektor à Cologne, réunissant la direction artistique de l’Opéra et de l’orchestre du Gürzenich. Il est nommé « Principal Guest Conductor » du London Symphony Orchestra à partir de la saison 2017-2018. Son répertoire s’étend de la musique du 17e siècle aux œuvres contemporaines et couvre tous les genres : musique symphonique, opératique et chambriste. En 2003, il crée Les Siècles, orchestre d’un genre nouveau qui joue chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés.
Proposant des programmes inventifs et modernes, sa direction incisive et inspirante est reconnue internationalement. Il travaille régulièrement avec les plus grands orchestres : l’Orchestre Philharmonique de Berlin, la Staatskapelle de Berlin, le Royal Concertgebouw d’Amsterdam, le Boston Symphony, la Tonhalle de Zurich…
En tant que chef titulaire du SWR Sinfonieorchester Freiburg & Baden-Baden, de 2010 à 2016, il a enregistré le cycle des poèmes symphoniques de Richard Strauss, et a dirigé des créations de Yann Robin, Georg-Friedrich Haas, Simon Steen-Anderson et collaboré avec Wolfgang Rihm, Jörg Widmann et Helmut Lachenmann.
Avec le London Symphony Orchestra, il explore pendant deux saisons l’héritage musical de la période post-romantique. Avec le Gürzenich Orchester, il poursuit son projet avec le compositeur Philippe Manoury, l’orchestre lui ayant commandé trois créations.
François-Xavier Roth consacre également une grande part de son activité à la pédagogie. Il dirige l’étonnant LSO Panufnik Composers Scheme chaque année à Londres et avec les Siècles et le Festival Berlioz, il créé en 2009 le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz, orchestre-académie rejouant le répertoire berliozien sur instruments d’époque.

Orchestre Les Siècles
Formation unique au monde, réunissant des musiciens d’une nouvelle génération, jouant chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés, Les Siècles mettent en perspective de façon pertinente et inattendue, plusieurs siècles de création musicale.
Les Siècles sont en résidence dans le département de l’Aisne, artiste associé à la Cité de la Musique de Soissons et se produisent régulièrement à Paris (Philharmonie, Opéra-Comique), Sénart, Nîmes, Amiens, Caen, Royaumont, La Côte Saint-André, Aix-en-Provence et sur les scènes internationales de Londres (BBC Proms, Royal Festival Hall), Amsterdam (Concertgebouw), Berlin (Konzerthaus), Bremen, Bruxelles (Klara Festival), Montecarlo, Wiesbaden, Cologne, Luxembourg, Tokyo, Essen...
Leurs enregistrements des trois ballets de Stravinsky (L’Oiseau de Feu, Petrouchka et le Sacre du Printemps) ont remporté le Jahrespreis 2015 der Deutschen Schallplatten Kritik et ont emporté le prix Edison Klassiek aux Pays-Bas. Leur disque Debussy a été élu Disque classique de l’année dans le Sunday Times et Editor’s choice dans le BBC music Magazine & Gramophone. Enfin plus récemment, la sortie du disque France-Espagne réunissant des œuvres de Chabrier, Ravel, Massenet et Debussy, a été récompensée d’un « Choc de Classica ». En mars 2017, Les Siècles intègrent le label harmonia mundi pour leur dernier album consacré au ballet Daphnis & Chloé de Ravel.

Clémentine Margaine, mezzo-soprano
La mezzo-soprano Clémentine Margaine est née en 1984 à Narbonne. Elle débute l’apprentissage du piano en 2000 au Conservatoire de Perpignan avant d’entrer au Conservatoire de Montpellier. En parallèle, elle commence à prendre des cours de chant et intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dont elle sort diplômée en 2007 avec une mention très bien. En 2009, elle est élue révélation classique ADAMI et sa carrière débute en 2010 lorsqu’elle interprète Rosette dans Manon de Massenet à l’Opéra de Vichy.
En 2011, Clémentine Margaine se fait connaître du grand public en étant consacrée « Révélation lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique. Cette année-là, elle prend le rôle de Mercédès dans Carmen de Bizet à l’Opéra de Nancy, ainsi que celui de la Troisième Dame dans La Flûte enchantée de Mozart à l’Opéra Grand Avignon. Elle est ensuite invitée à rejoindre la troupe de l’Opéra allemand de Berlin pour la saison 2011/2012, ce qui lui permet d’aborder plusieurs œuvres du répertoire. Elle y chante Wagner en étant Grimgerde dans La Walkyrie et Flosshilde dans Le Crépuscule des dieux, prend le rôle-titre de Carmen et interprète les rôles d’Isaura dans Tancrède de Rossini et de Barena dans Jenufa de Janacek. En 2012, elle prend également le rôle de Phèdre dans Hippolyte et Aricie de Rameau au Festival de Beaune où elle revient l’année suivante pour le rôle-titre féminin d’Orphée et Eurydice de Gluck. De retour à l’Opéra allemand de Berlin en 2013 et 2014, elle continue d’explorer le répertoire wagnérien en interprétant une Fille-fleur dans Parsifal et Flosshilde dans L’Or du Rhin. Elle y prend également les rôles de Clarisse dans L’Amour des trois oranges de Prokofiev, de Maddalena dans Rigoletto de Verdi, ainsi que ceux d’Anna (la sœur de Didon) dans Les Troyens et de Marguerite dans La Damnation de Faust, deux œuvres de Berlioz.
En 2014, Clémentine Margaine participe pour la première fois au Festival de Radio France et Montpellier avec le rôle de Phébé dans Castor et Pollux de Rameau. En 2015, elle développe sa carrière internationale en prenant le rôle de Charlotte dans Werther de Massenet au Théâtre Colon de Buenos Aires, ainsi que le rôle-titre de La Favorite de Donizetti au Centre Caramoor de New-York. Cette année-là, elle revient également à Berlin pour débuter dans le rôle-titre féminin de Samson et Dalila de Saint-Saëns, avant de débuter au Grand Théâtre de Genève dans le rôle de Didon dans Les Troyens et à Bilbao dans le rôle de Sara dans Roberto Devereux de Donizetti. En parallèle, son rôle de Carmen lui ouvre les portes de l’Opéra de Washington, du Théâtre San Carlo de Naples et de la Compagnie nationale d’opéra du Canada.
Durant la saison 2016/2017, Clémentine Margaine sillonnera les plus grandes scènes internationales. A l’été 2016, elle débutera à l’Opéra de Sydney dans le rôle de Carmen qu’elle reprendra ensuite à Berlin en septembre. En novembre, elle prendra le rôle de Dulcinée dans Don Quichotte de Massenet pour ses débuts à l’Opéra de Chicago. Après quoi, elle fera avec Carmen ses premiers pas au Metropolitan, puis reprendra le rôle à l’Opéra de Paris en mars. Elle rechantera ensuite Roberto Devereux à l’Opéra d’État de Bavière en avril 2017 avant de débuter à l’Opéra d’État de Dresde en juin, de nouveau dans le rôle de Carmen.

JPEG - 38.5 ko
François-Xavier Roth ©François Sechet
JPEG - 147.6 ko
Orchestre Les Siècles ©Ansgar Klostermann
JPEG - 97 ko
Clémentine Margaine