dimanche 3 septembre   11:00   Halle médiévale de la Côte Saint-André

Ensemble à Vent de l’Isère

L’EnVI, Ensemble à Vent de l’Isère, placé sous la direction d’Éric Villevière, revient cette année au Festival Berlioz pour un concert gratuit à ne pas manquer !

Avec la participation de musiciens de la Philharmonie de La Côte-Saint-André et de la Fédération des Sociétés Musicales Dauphinoises
Éric Villevière, direction
Guy Estimbre et Amélie Pialoux, cornets à pistons, serpent

A. Fessy Fantaisie pour harmonie
A. Petit O bellos montagnos
G. Allier Pierre et Pierrette pour deux cornets à pistons
P. Sparke Le voyage inconnu (The Unknown Journey)
G. Holst Hammersmith
A. Gorb Awayday

Éric Villevière
Chef d’orchestre et corniste, Éric Villevière dirige l’Ensemble à Vent de l’Isère et l’Ensemble Instrumental de l’Ariège depuis 1997. Il a contribué à la création de l’Orchestre symphonique du Festival Berlioz qu’il a dirigé en 2006 et 2007 pour les concerts d’ouverture du festival. Il a également été membre de l’European Mozart Academy en 1993 et participe à de nombreux concerts en Europe. En 2012, il a été nommé professeur d’initiation à la direction d’ensembles instrumentaux au Pôle d’Enseignement Supérieur Spectacle Vivant de Bretagne - Pays de la Loire. Éric Villevière est diplômé du CNSMD de Lyon en classe de cor. Il a obtenu le diplôme d’état de professeur de cor en 1986, puis le certificat d’aptitude de professeur chargé de direction suivi en 1995 et enfin le concours CNFPT de directeur d’établissement territorial d’enseignement artistique en 2002.

Ensemble à Vent de l’Isère
Créé en 1997 et placé sous la direction d’Éric Villevière, l’EnVI est un orchestre à vent qui rassemble des musiciens enseignants, amateurs avertis ou grands étudiants. Tous volontaires et bénévoles, les musiciens sont à la recherche d’une proximité et d’un contact avec le public avec qui ils partagent leur passion pour la musique. Issu de la grande tradition berliozienne des instruments à vent à la « française » et des orphéons de la fin du XIXe siècle, l’EnVI redonne vie à une forme de romantisme en bousculant la tradition académique du concert. L’ensemble accompagne régulièrement des solistes virtuoses tels que Daniel Lassalle au trombone et Cédric Rossero à l’euphonium.

JPEG - 114 ko
Ensemble à Vent de l’Isère ©Simon Barral Baron