samedi 26 août   15:00   Château de Pupetières – Chabons

Grande fête baroque au château de Pupetières !

À partir de 15:00

Concerts et lectures dans les salons et jardins, visites du château néo-gothique, démonstrations des métiers du XIXème siècle, jeux en bois pour petits et grands, dégustations de produits du terroir…

21:00
FEU D’ARTIFICE SUR MUSIQUE ROYALE

Le Concert Spirituel
Hervé Niquet, direction

M.-A. Charpentier
Te Deum, « Marches pour les trompettes » (extraits)
G. F. Haendel
Water Music (Suites I et II)
Concerti grossi n°4 et n°5 op. 3 (extraits)
Water Music (Suite III)
Music for the Royal Fireworks (avec feu d’artifice)

Comme chaque année le Festival Berlioz investit un lieu exceptionnel et inattendu du patrimoine isérois pour une grande journée de fête musicale et populaire : en 2017 il s’agira de l’incroyable Château de Pupetières à Chabons. Dessiné par Viollet-le-Duc, éminent architecte du XIXème siècle et figure des expositions universelles à Paris, ce château ouvrira les portes de ses salons et jardins au grand public pour une journée pleine de musiques, de jeux et de métiers anciens tout près de ce vallon mis en poésie par Lamartine, grand ami la famille de Virieu.
Mais la nature est là qui t’invite et qui t’aime ; / Plonge-toi dans son sein qu’elle t’ouvre toujours, / Quand tout change pour toi, la nature est la même, / Et le même soleil se lève sur tes jours.
De lumière et d’ombrage elle t’entoure encore : / Détache ton amour des faux biens que tu perds ; / Adore ici l’écho qu’adorait Pythagore, / Prête avec lui l’oreille aux célestes concerts.

Ainsi petits et grands seront invités à jouer, découvrir, imaginer, rire, s’émerveiller, se promener, rêver, et surtout ouvrir les yeux et prêter l’oreille au céleste et fastueux concert, avec feu d’artifice, autour des spectaculaires Water Music et Fireworks Music de Haendel par les plus célèbres spécialistes au monde : Hervé Niquet et Le Concert Spirituel. Royal, champêtre et haut de gamme à en rendre jaloux Buckingham !

À partir de 15:00

Trio Le Journal Romantique
Carole Dauphin, alto
Eriko Minami, piano
Flannan Obé, comédien

Carole Dauphin et Eriko Minami sont toutes deux solistes de l’orchestre Les Siècles, dirigé par François-Xavier Roth et jouent ensemble depuis dix années de par le monde. Chacune venant d’un parcours éclectique de musicienne d’orchestre accomplie, elles se retrouvent autour de la création et du répertoire intime de la sonate. Pour leurs concerts lors de l’ouverture du Festival Berlioz 2016 à Sassenage, ces deux artistes ont fait appel au talent du comédien Daniel Mesguich pour redécouvrir les chefs-d’œuvre des sonates sur instruments d’époque, en miroir de l’émouvant récit des lettres de Clara et Robert Schumann, faisant revivre leurs pensées intimes sur leur vie de musicien, et de leurs amitiés avec les plus grands compositeurs. Ces lettres sont issues du journal de leur vie commune, que le couple a tenu dès le premier jour de leur mariage, comme le voulait la tradition dans les foyers bourgeois de Prusse du XIXe siècle...

Musiciens de l’Orchestre des jeunes de Grande-Bretagne
L’Orchestre National des Jeunes de Grande-Bretagne (NYO) est le plus grand orchestre de jeunes du monde. Fondé en 1948, le NYO fournit des opportunités de performance orchestrale aux 164 brillants musiciens entre 13 et 19 ans, issus de tous les milieux sociaux. Beaucoup de musiciens renommés de Grande-Bretagne sont des anciens étudiants du NYO, tels que Sir Simon Rattle, Sir Mark Elder et Thomas Adès.
L’orchestre a été récompensé par le Queen’s Medal for Music en 2012, ainsi que par l’Ensemble Award au Royal Philharmonic Society Music Awards 2016, la plus importante distinction de Grande-Bretagne en musique classique.
Le NYO se réunit trois fois par an pour des répétitions en résidence et travaille avec de prestigieux chefs, professeurs et solistes internationaux. Chaque résidence aboutit à une tournée de concerts de haut vol, dont un concert au BBC Proms au Royal Albert Hall.

Cornemuse écossaise
Artiste du spectacle vivant depuis 1997 avec plus de cinq cents concerts, exerçant à titre professionnel depuis 2001, Eric Mac Lewis est un joueur de cornemuses écossaises et bretonnes, de bombardes et de flûtes irlandaises. Né en France et relié par sa famille maternelle au Clan Mac Leod Of Lewis, il a reçu sa formation initiale au bagad.
Sur une scène de concert, de théâtre ou en tant qu’artiste de rue, son expérience s’est construite dans plusieurs formations et répertoires : musique écossaise et irlandaise, musique bretonne, traditionnelle (bagad, trio biniou-bombarde-tambour, couple de sonneurs), rock celtique, world music, musique électronique.
Aujourd’hui, il contenue de partager passion et connaissances lors de concerts à travers toute la France avec son spectacle Scots Wha Hae centré sur l’Ecosse.

Jeux en bois pour petits et grands
Maison des jeux de Grenoble

Métiers du XIXème siècle
Association Georges Antonin

Poppy Seeds, musique irlandaise
Poppy Seeds nait en 2010 de la rencontre de passionnés de musique irlandaise lors de sessions rennaises. Pierre Cadoret (flûte), Tom Lemonnier (guitare), Camille Philippe (mandoline, chant) et Benoît Volant (violon) forment ce groupe pour créer un univers bien à eux, à la fois traditionnel et actuel, en revisitant les thèmes irlandais. Leur modernité n’est pas électrique mais plutôt aiguisée et habile, grâce au soin qu’ils apportent à leurs arrangements. Ces musiciens rigoureux sont aussi curieux de nouvelles sonorités et n’hésitent pas à emprunter au bluegrass, à la musique écossaise et à s’amuser de ces influences pour offrir un cocktail final raffiné et énergique, une véritable immersion dans la musique irlandaise.

Concert de musique électroacoustique
Pièce de Frédéric Kahn
Création mondiale, commande du Festival Berlioz

Hervé Niquet, direction
Tout à la fois claveciniste, organiste, pianiste, chanteur, compositeur, chef de chœur et chef d’orchestre, Hervé Niquet est l’une des personnalités musicales les plus inventives de ces dernières années, reconnu notamment comme un spécialiste éminent du répertoire français de l’ère baroque à Claude Debussy.
Il crée Le Concert Spirituel en 1987, avec pour ambition de faire revivre le grand motet français. En plus de vingt-cinq ans, la formation s’est imposée comme une référence incontournable dans l’interprétation du répertoire baroque, redécouvrant les œuvres connues et inconnues des compositeurs français, anglais ou italiens de cette époque. Il se produit dans les plus grandes salles internationales.
Dans le même esprit et postulant qu’il n’y a qu’une musique française sans aucune rupture tout au long des siècles, Hervé Niquet dirige les grands orchestres internationaux avec lesquels il explore les répertoires du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Son esprit pionnier dans la redécouverte des œuvres de cette période l’amène à participer à la création du Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française à Venise en 2009 avec lequel il mène à bien de nombreux projets.
Il collabore avec des metteurs en scène aux esthétiques aussi diverses que Mariame Clément, Georges Lavaudant, Gilles et Corinne Benizio (alias Shirley et Dino), Joachim Schloemer, Christoph Marthaler, Romeo Castellucci ou Christian Schiaretti.
Hervé Niquet est directeur musical du Chœur de la Radio flamande et premier chef invité du Brussels Philharmonic. Sous sa direction, ces deux formations sont très impliquées dans la collection discographique des cantates du Prix de Rome sous l’égide du Palazzetto Bru Zane, ainsi que des opéras inédits. Il est par ailleurs Directeur artistique du Festival de l’abbaye de Saint-Riquier Baie de Somme.
Sa démarche comprend aussi une grande implication personnelle dans des actions pédagogiques auprès de jeunes musiciens (Académie d’Ambronay, Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames, Schola Cantorum, CNSMD de Lyon, McGill University à Montréal, etc.) ou à travers de multiples master-classes et conférences. Transmettre le fruit de son travail sur l’interprétation, les conventions de l’époque et les dernières découvertes musicologiques, mais également sur les réalités et les exigences du métier de musicien, est pour lui essentiel.
Hervé Niquet est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Officier des Arts et Lettres.

Le Concert Spirituel
A 30 ans, Le Concert Spirituel est aujourd’hui l’un des plus prestigieux orchestres baroques français, invité chaque année au Théâtre des Champs-Elysées à Paris et au Château de Versailles, ainsi que dans les plus grandes salles internationales, comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Opéra de Tokyo, le Barbican, le Wigmore Hall ou le Royal Albert Hall de Londres.
A l’origine de projets ambitieux et originaux depuis sa fondation en 1987 par Hervé Niquet, l’ensemble s’est spécialisé dans l’interprétation de la musique sacrée française, se consacrant parallèlement à la redécouverte d’un patrimoine lyrique injustement tombé dans l’oubli (Andromaque de Grétry, Callirhoé de Destouches, Proserpine de Lully, Sémélé de Marais, Carnaval de Venise de Campra, Sémiramis de Catel, La Toison d’Or de Vogel, Les Mystères d’Isis de Mozart ou Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour de Rameau chez Glossa).
Largement récompensé pour ses productions et enregistrements - Edison Award, Echo Klassik Award, et Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Le Concert Spirituel enregistre exclusivement chez Alpha Classics. Sont déjà parus en DVD Don Quichotte chez la Duchesse (collection Château de Versailles), et en CD Gloria & Magnificat de Vivaldi, Requiem(s) de Cherubini et Plantade et très récemment Persée (version 1770) de Lully.
Parmi ses projets pour la rentrée, citons une tournée de Don Quichotte chez la Duchesse de Boismortier (mise en scène Corinne et Gilles Benizio alias Shirley et Dino) au Festival de Sablé-Sarthe, Sinfonia en Périgord, Théâtre de Thionville et à l’Opéra de Massy ; un programme polyphonique monumental « Benevolo, génie oublié » aux Festival Oude Muziek d’Utrecht et Wratislavia Cantans (Pologne), et bientôt à la Chapelle royale du Château de Versailles ; après la création pour nos30 ans au Festival de Radio France Occitanie Montpellier cet été, « Un Opéra imaginaire » au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR), au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Arsenal de Metz et à l’Opéra royal du Château de Versailles.

JPEG - 57.7 ko
Château de Pupetières
JPEG - 155.8 ko
Château de Pupetières
JPEG - 148.2 ko
Trio Le Journal Romantique
JPEG - 51.9 ko
Hervé Niquet ©E.Manas
JPEG - 164.1 ko
Le Concert Spirituel
JPEG - 93.3 ko
Le Concert Spirituel ©ThierryNava