Festival Berlioz 2016

vendredi 19 août   15:00   Sassenage - Château, parc et grottes

Grande ouverture festive au château de Mélusine

Concerts et danses pour petits et grands au pays de la Fée-serpent


- À partir de 15:00 -

Dans les salons du château :
Trio Journal Romantique
Carole Dauphin, alto / Eriko Minami, piano / Daniel Mesguich, comédien

Trio Verthé
Maria Nagao, violon / Masahiko Omori, piano / Tomomi Hirano, violoncelle

Dans les grottes :
Quintette à vents le Balcon
Claire Luquiens, flûte / Guillaume Gerbaud, hautbois / Iris Zerdoud, clarinette / Julien Abbes, basson / Joël Lasry, cor

Les Briançonneurs, cors des Alpes

Dans le parc du château :
- 17:00 -
Chœur d’enfants du projet vocal « À travers chants »
Nicolas Parisot, direction

- 18:00 -
Le Grand Orchestre Fantastique
Patrick Souillot, direction

- 21:00 -
Le Balcon
Maxime Pascal, direction

- 22:30 -
Bal des Tarentelles (Naples, Pouilles, Sicile)
Assurd et Unavantaluna
Assurd : Cristina Vetrone, Enza Prestia, Lorella Monti
Unavantaluna : Pietro Cernuto, Carmelo Cacciola, Francesco Salvadore, Luca Centamore

Concerts et danses pour petits et grands au pays de la Fée-serpent


- À partir de 15:00 -
Contes et légendes, dégustations de produits du terroir, jeux en bois pour petits et grands, concerts et lectures romantiques dans les salons du château, musique dans les grottes et promenades dans le parc !

Dans les salons du château :


Trio Journal Romantique
Carole Dauphin, alto / Eriko Minami, piano / Daniel Mesguich, comédien

Trio Verthé
Maria Nagao, violon / Masahiko Omori, piano / Tomomi Hirano, violoncelle

Dans les grottes :


Quintette à vents le Balcon
Claire Luquiens, flûte / Guillaume Gerbaud, hautbois / Iris Zerdoud, clarinette / Julien Abbes, basson / Joël Lasry, cor

Les Briançonneurs, cors des Alpes

Dans le parc du château :


- 17:00 -
Chœur d’enfants du projet vocal « À travers chants »
Nicolas Parisot, direction

M. Landowski La sorcière du placard aux balais (d’après le conte de Pierre Gripari)

- 18:00 -
Le Grand Orchestre Fantastique
Patrick Souillot, direction

H. Greenfield / J. Keller Ma Sorcière bien aimée, générique
E. Humperdinck Hansel et Gretel, extrait : Vorspiel
A. Dvořák La sorcière de midi
F. Mendelssohn La belle Mélusine : Ouverture et Marche
J. Williams Harry Potter
A. Lloyd Webber Le fantôme de l’Opéra
J. Williams Les Sorcières d’Eastwick, extrait : Devil’s Dance
H. Arlen / E.Y. Harburg Over the rainbow (avec le choeur d’enfants d’« À travers chants »)
K. Badelt Pirates des Caraïbes

Avec :l’Orchestre Symphonique Universitaire de Grenoble, l’Orchestre des Campus de Grenoble, l’Ensemble Musical de Chambéry, l’Orchestre des Hospices Civils de Lyon, l’Harmonie d’Eybens, l’Orchestre d’Harmonie de Décines, La Petite Philharmonie, l’Orchestre Régional du Dauphiné, l’Orchestre du Polygone scientifique (Grenoble), le Annecy Campus Orchestra...

- 21:00 -
Le Balcon
Maxime Pascal, direction

Avec la participation de : l’Ensemble à Vent de l’Isère, Les Briançonneurs – cors des Alpes

H. Berlioz / A. Lavandier, Symphonie fantastique (Pour orchestre sonorisé – Commande du Festival Berlioz)

- 22:30 -
Bal des Tarentelles (Naples, Pouilles, Sicile)
Assurd et Unavantaluna
Assurd : Cristina Vetrone, Enza Prestia, Lorella Monti
Unavantaluna : Pietro Cernuto, Carmelo Cacciola, Francesco Salvadore, Luca Centamore

Un bal populaire avec des tarentelles du Sud de l’Italie, pour danser comme les possédées sous le ciel étoilé…

Trio Journal Romantique
Carole Dauphin et Eriko Minami sont toutes deux solistes de l’orchestre Les Siècles, dirigé par François-Xavier Roth et jouent ensemble depuis dix ans de par le monde. Chacune venant d’un parcours éclectique de musicienne d’orchestre accomplie (Carole Dauphin au sein de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Ensemble Inter-Contemporain, l’Opéra National de Lyon / Eriko Minami au sein de la compagnie Les Brigands, l’Opéra National de Lyon, Les Talents Lyriques), elles se retrouvent autour de la création et du répertoire intime de la sonate, sur instruments d’époque. Pour leurs concerts à Sassenage dans le cadre du Festival Berlioz, ces deux artistes ont fait appel au talent du comédien Daniel Mesguich pour présenter les chefs-d’oeuvre des sonates sur instruments d’époque, en miroir de l’émouvant récit des lettres de Clara et Robert Schumann, faisant revivre leurs pensées intimes sur leur vie de musicien, et de leurs amitiés avec les plus grands compositeurs. Ces lettres sont issues du journal de leur vie commune, que le couple a tenu dès le premier jour de leur mariage, comme le voulait la tradition dans les foyers bourgeois de Prusse du XIXe siècle...

Trio Verthé
Fondé par trois musiciens d’origine japonaise, le Trio Verthé est composé de Maria Nagao au violon, de Tomomi Hirano au violoncelle et de Masahiko Omori au piano. Ils se sont rencontrés en France, lors de leurs études dans les CNSMD de Paris et de Lyon. En 2013, ces trois musiciens se retrouvent à Tokyo pour une série de concerts privés, qui s’étendent à d’autres villes de l’archipel (Saitama, Kumamoto…). De retour en France, ils poursuivent l’aventure soutenus par les conseils de Simon Adda-Reyss, professeur assistant de piano du CNSMD de Paris. Afin de perfectionner leur travail artistique, le Trio Verthé est admis en Master de musique de chambre du CNSMD de Lyon en 2015.

Les Briançonneurs, cors des Alpes
Depuis 1993, l’association des Briançonneurs promeut le cor des Alpes, instrument typique des montagnes d’Europe, à travers de nombreux concerts donnés par le groupe en France et à l’étranger. L’association cherche à multiplier les possibilités d’échanges culturels liées à la pratique du cor des alpes et vise également à la populariser en développant une structure de formation auprès du grand public. Depuis 2009, le groupe est lauréat du concours international de cor des alpes de Nendaz en Suisse (médaille d’or en solo et médaille de bronze en ensemble). Le répertoire des Briançonneurs évolue du style le plus traditionnel des musiques pour cor des Alpes, à des créations contemporaines, en passant par l’utilisation d’instruments atypiques de la famille des cors. Ils abordent également un répertoire jazz mais aussi des projets d’échanges avec différents orchestres ou formations.

À travers chants
À la demande du Département de l’Isère, l’AIDA initie en 2016 un projet choral à destination d’enfants entre 8 et 12 ans, avec l’accompagnement pédagogique de Spirito (Chœurs et Solistes de Lyon - Chœur Britten). À raison d’un atelier par semaine dans des cadres variés dont les TAP/NAP (Temps d’Activités Périscolaires / Nouvelles Activités Périscolaires), des groupes d’enfants sont encadrés afin d’apprendre à maîtriser leur instrument naturel : la voix. Initié en Isère dès la fin du mois d’avril, les premières restitutions du projet ont lieu lors de trois concerts exceptionnels : lors de l’ouverture de la Maison Messiaen et à deux reprises lors du Festival Berlioz 2016.

Nicolas Parisot, direction
Chef de choeur et d’orchestre, Nicolas Parisot est à la tête de plusieurs ensembles vocaux lyonnais (Ensemble Vocal de l’INSA Lyon, choeur Groupama Rhône-Alpes Auvergne qu’il crée en 2014). Il se forme au CNSMD de Lyon dans la classe de direction de chœur de Nicole Corti, au CNSMD de Paris mais aussi en Angleterre. Il dirige le Stuttgart Kammerchor et le Rundfunkchor de Berlin lors de master-classes internationales animées par Frieder Bernius et développe un cursus musical autour de la voix à Lyon. Dans un esprit de démocratisation de la musique il propose des spectacles associant la musique contemporaine à d’autres formes d’art, alliant des enfants d’école primaire à des musiciens professionnels en créant le spectacle Sur les chemins d’Ulysse, adaptant le roman d’Éric-Emmanuel Schmitt, Ulysse from Bagdad (mai 2017).

Le Grand Orchestre Fantastique
Créé à l’initiative du Festival Berlioz, le Grand Orchestre Fantastique rassemble des musiciens amateurs de l’Isère et de la Région Auvergne Rhône-Alpes, encadrés par des musiciens professionnels. Dirigé par Patrick Souillot, chef titulaire de l’Orchestre symphonique universitaire de Grenoble dont de nombreux membres participent au Grand Orchestre Fantastique, l’ensemble implique également des musiciens de l’Orchestre des Campus de Grenoble, la Petite Philharmonie, l’Orchestre Régional du Dauphiné, l’Harmonie d’Eybens, l’Orchestre du Polygone scientifique (Grenoble), l’Ensemble Musical de Chambéry, l’Orchestre des hospices civils de Lyon, l’Orchestre d’harmonie de Décines, le Annecy Campus Orchestra… Pour préparer le programme unique qui sera donné le 19 août au château de Sassenage autour des célèbres musiques de films de sorcières, l’orchestre se retrouve lors d’un stage intensif d’une semaine au mois d’août, à Grenoble. L’occasion de faire se rencontrer musiciens amateurs de tous âges et horizons rhône-alpins au sein d’une formation symphonique
de grande envergure !

Patrick Souillot, direction
Patrick Souillot trouve sa vocation de chef d’orchestre en regardant Léonard Bernstein à la télévision lors de la retransmission d’un concert. Après un parcours académique, il devient le plus jeune professeur de direction d’orchestre diplômé en France. En 1986, il rencontre Leonard Bernstein dont il devient l’élève puis l’assistant. Depuis 1989, il est directeur musical de l’Orchestre Symphonique Universitaire de Grenoble, tout en poursuivant une carrière internationale (London Symphony Orchestra, Opéra d’Ankara, Riga, Dubaï, Kuala Lumpur, Hong Kong, Moscou, Shanghai…). En 2007, il crée « La Fabrique Opéra » qui, en neuf saisons, a permis à plus de 4 500 jeunes de l’agglomération grenobloise de découvrir l’opéra.

Ensemble à Vent de l’Isère
Créé en 1997 et placé sous la direction d’Éric Villevière, l’EnVI est un orchestre à vent qui rassemble des musiciens enseignants, amateurs avertis ou grands étudiants. Tous volontaires et bénévoles, les musiciens sont à la recherche d’une proximité et d’un contact avec le public avec qui ils partagent leur passion pour la musique. Issu de la grande tradition berliozienne des instruments à vent à la « française » et des orphéons de la fin du XIXe siècle, l’EnVI redonne vie à une forme de romantisme en bousculant la tradition académique du concert. L’ensemble accompagne régulièrement des solistes virtuoses tels que Daniel Lassalle au trombone et Cédric Rossero à l’euphonium.

Le Balcon
Le Balcon est un collectif artistique qui réunit un orchestre sonorisé, une troupe de chanteurs solistes, des compositeurs et tous les métiers du spectacle vivant. Son comité artistique rassemble ses six membres fondateurs : Maxime Pascal, directeur musical, Florent Derex, ingénieur du son, Alphonse Cemin, pianiste, chef de chant et les compositeurs Pedro Garcia-Velasquez, Juan-Pablo Carreno et Mathieu Costecalde. Fondé en 2008, Le Balcon a produit Les Vêpres de Monteverdi, des opéras de Stockhausen, le Requiem de Lucifer ou le Voyage de Michael autour de la terre. À l’été 2016, Le Balcon enregistre chez Warner Music une nouvelle version de la Symphonie fantastique revue et dérangée par le compositeur Arthur Lavandier.

Maxime Pascal, direction
Maxime Pascal étudie le piano puis le violon à Carcassonne, avant d’être admis en 2005 au CNSMD de Paris dans les classes d’écriture, d’analyse musicale et d’orchestration. Il s’inscrit dans la classe de direction d’orchestre de François-Xavier Roth. Il fonde en 2008 l’ensemble Le Balcon qui l’amène à travailler avec Pierre Boulez, George Benjamin, Michael Lévinas, Suzanne Stephens et Kathinka Pasveer. En résidence à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet depuis 2013, il y dirige des opéras de Stockhausen, Ariadne auf Naxos, Le Viol de Lucrèce, Le Balcon de Peter Eötvös... En 2014, il est le premier français à remporter le Nestlé and Salzburg Festival Young Conductors Award.

Assurd
Le groupe Assurd s’est formé en 1993 et rassemble trois chanteuses musiciennes de l’Italie méridionale (deux de la région de la Campanie et une Italo-Argentine) : Lorella Monti, Cristina Vetrone et Enza Prestia. Elles font revivre les chants et les musiques de la tradition populaire de l’Italie du sud, avec des danses (la tammurriata, la tarentella, la pizzica), des chants de travailleuses agricoles mais aussi des compositions. Les Assurd poursuivent une carrière faite de collaborations avec les plus grands artistes napolitains, avec des ballets contemporains, se produisant dans le monde entier. Grâce à la puissance de leurs voix et à la diversité de leurs timbres, elles communiquent un esprit de partage et de fête, tout en exaltant la beauté de leur univers féminin.

Unavantaluna
La compagnie de musique sicilienne Unavantaluna est un ensemble de musiciens unis par leurs origines communes, leur passion pour les arts et les traditions populaires de leur terre. Depuis la création du groupe, ils sont forts de la nécessité d’unir le passé et le présent et souhaitent trouver un possible équilibre à travers la tradition et l’innovation musicale. La victoire du « Premio Andre Parodi 2013 », dédié à la musique du monde, confirme la force de leur parcours artistique, culminant par l’aboutissement de leur dernier album « Isula Ranni ». Ce double album contient des collaborations de musiciens italiens et étrangers bien connus, tel que Ashraf Ahmad Mohamed à la darbouka, l’albanais Elvin Dhimitri au violon, le bouzoukiste grec Yannis Vassilakos, le chanteur Nando Citarella et l’acteur sicilien Gaspare Balsamo.

JPEG - 494.8 ko
Château de Sassenage © D.R


JPEG - 313.5 ko
Grottes de Sassenage © D.R


JPEG - 14.3 ko
Patrick Souillot


JPEG - 369.4 ko
Maxime Pascal


JPEG - 165 ko
Unavantaluna


JPEG - 228.5 ko
Mélusine, gravure du blason de la famille Béranger-Sassenage


JPEG - 381.6 ko
Trio Assurd © Jean-Louis Beltramini