Festival Berlioz 2016

lundi 22 août   21:00   Cinéma Le Club, La Côte-Saint-André

Les sorcières au ciné-concert

Le Grand Palomar
Häxan. La Sorcellerie à travers les âges

Film de Benjamin Christensen (1922)
Musique originale de Patrick Vaillant

Patrick Vaillant, mandoline
Daniel Malavergne, tuba
Frédéric Cavallin, percussions
Alexi Orgeolet, guitare hawaïenne
Colin Heller, nyckelharpa

Création mondiale - Commande du Festival Berlioz

Une création mondiale du Grand Palomar lors d’un ciné-concert sur l’histoire des sorcières : Häxan ou La Sorcellerie à travers les âges, docu-menteur et film culte de 1922 !

Patrick Vaillant
Patrick Vaillant est un pionnier et un acteur majeur des musiques traditionnelles dans sa région. Son chemin d’instrumentiste autant que de compositeur illustre la continuité entre ce terrain d’ancrage et des horizons multiples et ouverts : chanson, musiques improvisées, musiques méditerranéennes, ballet, théâtre, enfants. Son bagage traditionnel, son goût de l’improvisation, une inspiration traversée de Méditerranée et de jazz, l’originalité de son jeu comme de ses compositions, ont fait de lui un mandoliniste internationalement reconnu et recherché. Son parcours le mène vers les scènes jazz et classiques autant que des musiques du monde. Leader de nombreuses créations, il est aussi invité sur les projets d’autres artistes, répond aux fréquentes commandes d’écriture ou d’arrangement, et se voit régulièrement solliciter pour des master-class et jurys de mandoline. Il a fondé le Melonious Quartet, premier quatuor de mandoline moderne en France. Au sein du Front de Libération de la Mandoline, il développe le concept d’altermandoline et a crée l’Oumanpo (Ouvroir de Mandoline Potentielle). Il dirige la compagnie Mandopolis.

Le Grand Palomar
Patrick Vaillant et Palomar tissent une bande son dont la poésie se nourrit de timbres singuliers : une mandoline aérienne autant qu’acide, un tuba tellurique et pénétrant (Daniel Malavergne), des tambours tantôt frottis tantôt fracas (Frédéric Cavallin), une guitare hawaïenne au charme vénéneux (Alexi Orgeolet), et un féérique nyckelharpa (vièle à archet suédoise, fort à propos, jouée par Colin Heller). Ce quintet diablement insolite, ajuste son folklore hybride et son imagination débridée à la fresque expressionniste et malicieuse du film Häxan, projeté au festival le 22 août.

JPEG - 158.4 ko
Häxan, La Sorcellerie à travers les âges