mardi 22 août   17:00   Église, La Côte-Saint-André

Lord Violin

Elsa Grether, violon
François Dumont, piano

B. Britten Suite op. 6
R. Clarke Shorter pieces for violin and piano
E. Elgar Salut d’amour
H. Berlioz Rêverie et Caprice op. 8
E. Smyth Sonate pour violon et piano op. 7

Elsa Grether, violon
Originaire de Mulhouse, Elsa Grether est une violoniste de très haut niveau doublée d’une musicienne vibrante, au son chaleureux.
Elle a été l’élève de maîtres prestigieux (Ruggiero Ricci au Mozarteum de Salzbourg, Mauricio Fuks à la Indiana University de Bloomington, Donald Weilerstein au New England Conservatory de Boston et Régis Pasquier à Paris).
Lauréate du Prix International Pro Musicis 2009 à l’unanimité du jury avec la pianiste Delphine Bardin, elle fait en 2012 ses débuts en récital au Carnegie Weill Hall de New-York ainsi qu’à Boston. En soliste avec orchestre, elle a interprété de nombreux concertos (Bach, Vivaldi, Mozart, Haydn, Beethoven, Bruch, Brahms, Tchaïkovski, Chébaline, Dvorak, Prokofiev, Saint-Saëns, Tzigane de Ravel…).
Ses deux premiers CDs, Poème mystique et French Resonance, parus en 2013 et 2015, avec les pianistes Ferenc Vizi et François Dumont (label Fuga Libera/Outhere) ont été unanimement accueillis par la presse et le public, obtenant chacun 5 Diapasons et 4 étoiles Classica, ainsi que des critiques élogieuses (Gramophone, La Libre Belgique …).
Son prochain CD Kaléidoscope, consacré au répertoire pour violon seul et enregistré à l’Abbaye de Fontevraud, sortira en juin 2017 chez Fuga Libera/Outhere.
On a pu l’entendre en récital dans de prestigieux festivals et salles en France et à l’étranger : Carnegie Weill Hall de New-York, Printemps des Arts de Monte-Carlo, Flâneries Musicales de Reims, Festival de Menton, Bozar et Salle Flagey à Bruxelles, Palazzetto Bru-Zane à Venise, Radio Suisse Romande à Genève, Mozarteum de Salzbourg …
L’année 2017 la verra notamment en soliste dans le Concerto de Tchaïkovsky avec l’Orchestre de Briansk au Festival des Grandes Heures de Cluny ainsi qu’à l’Abbaye de Fontenay, en récital à Paris Salle Cortot avec la pianiste Marie Vermeulin, au Collège des Bernardins, aux Flâneries Musicales de Reims en duo avec Régis Pasquier, aux Estivales d’Arténétra en duo avec Sonia Wieder-Atherton, au Festival des Forêts pour un solo mis en lumière par l’éclairagiste Gaëlle de Malglaive, au Festival du Loiret, au Festival Berlioz avec le pianiste François Dumont, aux Grandes Heures de Saint-Émilion, à Musique en Polynésie ...
Elle collabore également avec les comédiens Daniel Mesguich et Francis Perrin.

François Dumont, piano
François Dumont est Lauréat des plus grands concours internationaux : le Concours Chopin, le Concours Reine-Elisabeth, le Concours Clara Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo. Il est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie "soliste instrumental" et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française.
François Dumont a été choisi par Leonard Slatkin pour jouer et enregistrer les deux concertos de Ravel avec l’Orchestre National de Lyon, dans le cadre de leur intégrale Ravel au disque chez Naxos.
Il se produit également avec le Cleveland Orchestra, l’Orchestre du théâtre Mariinsky, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, le Tokyo Symphony, l’Orchestre de chambre de Lausanne avec des chefs tels que Jesùs Lopez-Cobos, Antoni Wit, Arie van Beek, Philippe Bender, Stefan Sanderling, Mykola Diadura...
Né à Lyon, il rentre à l’âge de quatorze ans au C.N.S.M.D de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Il se perfectionne à l’Académie Internationale de Côme auprès de Leon Fleisher, Murray Perahia, Menahem Pressler, Dmitri Bashkirov et Andreas Staier.
François Dumont se produit en récital au festival Piano aux Jacobins à Toulouse, au festival de la Roque d’Anthéron , au Festival Chopin à Nohant, au Festival Radio-France Montpellier, Festival l’Esprit du Piano à Bordeaux, Festival de Besançon, Festival Chopin à Bagatelle, Nuits du Suquet à Cannes, Festival "Chopin and his Europe" à Varsovie, Folles Journées de Nantes, Journées Ravel de Montfort l’Amaury, Festival de Ljubljana en Slovénie, Kennedy Center à Washington.
Il est régulièrement invité en Chine, au Japon et en Corée du Sud.
Ses partenaires de musique de chambre sont Tabea Zimmermann, Marianne Piketty, Augustin Dumay, Henri Demarquette, David Guerrier, le Quatuor Prazak, le Quatuor Sine Nomine, le Quatuor Talich, le Quatuor Zemlinsky, le Quatuor Voce, le Quatuor Debussy, le Quintette Moraguès. Avec Philippe Aïche et Virginie Constant, il fait partie du Trio Elégiaque.
Sa discographie en soliste comprend l’intégrale des Sonates de Mozart chez Anima Records (Maestro de la Revue Pianiste), un disque Chopin chez Artalinna, un album Wagner/Liszt chez Piano Classics ainsi qu’un double album "live" contenant l’intégralité de ses prestations au Concours Chopin, publié par l’Institut National Chopin de Varsovie. Très remarquée, l’intégrale de l’œuvre pour piano de Maurice Ravel parue récemment chez Piano Classics a reçu le FFF Télérama ainsi que 5 Diapasons. Un premier album "B.A.C.H" est paru chez Artalinna, suivi d’un second paru en janvier 2017, salué par Jacques Drillon dans l’Obs : "cohérence, dignité, richesse des affects. On songe à Edwin Fisher".
Son enregistrement des Concertos K.271 et K.466 de Mozart avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne a été salué par la critique pour sa "clarté d’élocution" et son "équilibre idéal". Il continue sa collaboration avec l’OSB avec les concertos K.453 et K.488 de Mozart qu’il joue et dirige du piano au concert et au disque, dont la sortie sera l’occasion d’un concert à Paris, Salle Gaveau, en avril. Durant la saison 2017, il joue les concertos de Ravel au Teatrò Colón à Bogota avec l’Orchestre National de Colombie (dir. Olivier Grangean) en janvier, avec l’Orchestre de Poitou-Charentes (dir. Julien Masmondet) en mai, au Texas en juin et en Californie en octobre (dir. Ransom Wilson). Il donne deux récitals en mars à l’Auditorium de Lyon, consacré au ’Jazz dans le classique’. Il se produit au Festival de Carthagène en Colombie, aux Folles Journées de Nantes, au musée d’Orsay à Paris, et est invité pour une tournée en Espagne à Madrid, Valencia, Oviedo, Girona.

JPEG - 51.8 ko
Elsa Grether ©Jean-Baptiste Millot
JPEG - 53.5 ko
François Dumont ©Jean-Baptiste Millot