samedi 19 août   19:00   Musée Hector-Berlioz

Nulla Dies Sine Musica

Jardin du musée Hector-Berlioz
Entrée libre

Tous les soirs, sous le balcon d’Hector, venez découvrir des univers musicaux étonnants ! L’ensemble Nulla Dies Sine Musica vous propose un répertoire authentiquement britannique.

Guy Estimbre, saxhorn soprano, cornet, bugle à clefs, ophicléide, serpent, basson russe, bugle soprano
Amélie Pialoux, saxhorn contralto, bugle, cornet, saxhorn zoomorphe, bugle contralto
Éric Villeviere, saxhorn alto, saxotromba, cor, neocor
Hugo Liquiere, trombone, buccin
Thomas Morel, saxhorn contrebasse, clavicor, saxhorn contralto

Programme :

G. Rossini / A. Fessy Marche du Sultan
P. A. Mimart Quintette n° 1
A. Fessy / G. Estimbre Andante et Polonaise
F. Mendelssohn / G. Estimbre Hymne
C. W. Gluck / G. Estimbre Chœur d’Iphigénie en Tauride
M. J. Gebauer / G. Estimbre La Marche de la Garde Consulaire à la Bataille de Marengo
J. N. Mohr Le Camp de Châlons
A. Petit / G. Estimbre O Bellos Mountagnos
A. Fessy / G. Estimbre Marche

« Dès le premier jour, il avait été généralement reconnu que le système de M. Sax ayant pour effet de donner aux instruments de cuivre une sonorité plus éclatante et en même temps plus juste, plus égale et plus harmonieuse (ce qui n’atténuait en rien le caractère belliqueux qui leur est propre), ce système devait nécessairement accomplir une révolution dans l’organisation de nos musiques. »
Ce sont ces mots qu’emploie G. Kastner (1810-1867) pour débuter le livre second de son Manuel Général de Musique Militaire à l’usage des Armées, mais on était loin de se douter que cette évolution allait entraîner des changements irrémédiables dans le paysage musical français. Nulla Dies Sine Musica vous propose une immersion dans ce monde de la musique romantique pour cuivres en pleine mutation.

Nulla Dies Sine Musica
Fondé sous l’impulsion d’Amélie Pialoux et Guy Estimbre en 2009, l’ensemble Nulla Dies Sine Musica transmet, à travers des programmes variés et originaux, sa passion pour les musiques anciennes et les cuivres. Ensemble à géométrie variable se métamorphosant d’un ensemble allant du trio autour de l’orgue au quintette de cuivres, jusqu’à des formations plus importantes. Fort de son engagement au service de la culture, vecteur essentiel de construction sociale et de citoyenneté, l’ensemble Nulla Dies Sine Musica se veut être un acteur de la valorisation du patrimoine musical français. Au travers de ses nombreuses propositions artistiques et culturelles que sont l’exposition temporaire proposée, les ateliers différenciés, les conférences tout public, concerts découvertes et contes musicaux, notre ensemble diffuse l’art musical et la connaissance d’instruments oubliés au coeur des territoires et se veut être au plus près des populations. Ces propositions reflètent la vitalité culturelle et le dynamisme dont fait preuve la structure au service de tous les publics. Favoriser les connexions avec le vivant tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies resteront les chemins de découvertes que l’ensemble vous fera partager au cours de ses nouvelles créations artistiques. Ayant le souci constant de développer son action culturelle auprès de tous les publics, l’ensemble Nulla Dies Sine Musica s’affirme avec ses projets ambitieux dans le champ de la découverte du patrimoine musical mais également dans celui de la transversalité artistique par ses nouvelles créations pour le jeune public. L’ensemble NDSM a lancé en 2014 son premier disque « Un souffle intemporel » sous le label Baroque & Plus, enregistré sur l’orgue de la Cathédrale du Puy en Velay. Son second album avec son quintette de cuivres paraîtra tout prochainement, en août 2017.

JPEG - 253.3 ko
Sous le balcon ©GGay Perret
JPEG - 118.3 ko
Nulla Dies Sine Musica