Festival Berlioz 2016

samedi 27 août   17:00   Église Saint-Pierre de Marnans

Un sorcier pour deux pianos

Philippe Hattat et Jean-Frédéric Neuburger, pianos

P. Manoury, Quatre études, Création mondiale - Commande du Festival Berlioz
C. Debussy / M. Ravel, Nocturnes pour deux pianos : Nuages et Fêtes
P. Dukas, L’Apprenti sorcier (transcription pour deux pianos)
I. Stravinsky, Concerto pour deux pianos

Philippe Hattat, piano
Né en 1993, Philippe Hattat commence la musique en 2001 et a étudié au CNSMDP le piano (avec Jean-François Heisser), l’accompagnement (avec Jean-Frédéric Neuburger) et l’écriture. Ses expériences musicales sont nombreuses : récital (Festival Chopin à Paris ; Festival de l’Orangerie de Sceaux ; Festival du Palazzetto Bru Zane ; Festival Musica da Casa Menotti (Spoleto, Italie) ; Festival de La Roque d’Anthéron…), musique de chambre (Journées Ravel de Monfort-l’Amaury ; festival Musiques sur Ciel ; Gümü,slük Klasik Müzik Festivali (Turquie)…), orchestre (ensemble Multilatérale, Orchestre Bel’Arte, Orchestre Poitou-Charentes…), et même comme chef de chant (opéra Les contes de la lune vague après la pluie de Xavier Dayer). Lauréat du Concours international de piano Claude Bonneton à Sète (2010), du Concours International de Piano d’Orléans (2016)… Il est aussi organiste, compositeur, et passionné de linguistique.

Jean-Frédéric Neuburger, piano
Né en 1986 à Paris, Jean-Frédéric Neuburger est l’un des plus brillants musiciens de sa génération. Sa carrière de pianiste se caractérise par la grande variété de son répertoire. Il s’est produit avec des orchestres prestigieux : Philharmonique de New-York, Philadelphie, Paris, Philharmonique de Radio-France, Symphonique de San Francisco et Bamberg avec des chefs comme Lorin Maazel, Michael Tilson Thomas, Jonathan Nott ou Pierre Boulez. Invité par de nombreux festivals et salles (Verbier, Klavier-Festival Ruhr, Messiaen à la Meije, Auditorium du Louvre) ses œuvres sont jouées par des interprètes tels que T. Vassiljeva, B. Chamayou et le Quatuor Modigliani. Régulièrement sollicité pour des commandes, il réalise Sinfonia en 2010 pour la Roque d’Anthéron, puis sa Cantate pour Radio France, et plus récemment Aube pour l’Orchestre Symphonique de Boston. Vainqueur en 2010 du Prix Nadia & Lili Boulanger et ECHO « Rising Star » en 2010-11, Jean-Frédéric enseigne au CNSM de Paris, enregistre chez Mirare et est édité par Durand.

JPEG - 574.5 ko
Philippe Hattat


JPEG - 255.9 ko
Jean-Frédéric Neuburger © Carole Bellaiche