Cantates - Bach

mercredi 29 août • 21:00 • Église abbatiale - Saint-Antoine-l’Abbaye

English Baroque Soloists / Monteverdi Choir
Sir John Eliot Gardiner, direction
Reginald Mobley, contre-ténor
Dietrich Henschel, baryton

J.-S. Bach, Cantates
BWV 12 : Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen
BWV 20 : O Ewigkeit, du Donnerwort
BWV 103 : Ihr werdet weinen und heulen
BWV 34 : O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe

Bach composa des cantates tout au long de sa vie pour l’église Saint Thomas à Leipzig. Mais ce n’est ni la musique, ni la foi, ni la modestie de son existence ou encore l’espace confiné dans lequel s’est développé le talent immense de Bach qui impressionnaient Berlioz. C’est plutôt l’engouement de son ami Mendelssohn et plus généralement des Allemands pour un compositeur qui en France, au début du XIXe siècle, était loin d’être aussi connu et reconnu qu’aujourd’hui et dont on n’imaginait pas l’importance capitale dans l’histoire de la musique occidentale. Ainsi Berlioz ironisait volontiers au sujet du maître du contrepoint, que certains plaçaient au-dessus de tout : « On adore Bach, et on croit en lui, sans supposer un instant que sa divinité puisse jamais être mise en question ; un hérétique ferait horreur, il est même défendu d’en parler. Bach, c’est Bach, comme Dieu c’est Dieu. »
(H. Berlioz, Mémoires)

C’est dans la majestueuse église abbatiale de Saint-Antoine-l’Abbaye, construite au milieu des bois entre le XIIe et le XVe siècle, que John Eliot Gardiner, tout autant spécialiste de Bach qu’il est passionné de Berlioz, nous offre d’appréhender le mystère de sa double passion. Une rencontre avec Bach au pays de Berlioz, en compagnie de son ensemble historique, The English Baroque Soloists, fondé en 1978, et du Monteverdi Choir qui, depuis 1964, magnifie tous les répertoires, du baroque au romantique, de Monteverdi à Berlioz en passant par Rameau et Bach…

Placement libre
De 15 à 50€
Concert complet


Autres concerts dans ce lieu :


Logo Conseil général logo aida