Grande Fête des Moissons

samedi 18 août • 15:00 • Saint-Pierre-de-Bressieux

Musiques et métiers d’antan au village des Georges Antonin

20h30 - Bal contrebandier
avec Les Corsaires Rouges

23h - Feu d’artifice
par Agora Pyrotechnie

C’est au cœur des paysages dauphinois qui ont tant marqué Berlioz et tant inspiré nombre de ses œuvres (en témoignent la Scène aux champs et le Songe d’une nuit de Sabbat dans la Symphonie fantastique), que débutera cette édition 2018. Elle inaugure une année de commémorations autour des 150 ans de la disparition du compositeur le 8 mars 2019.
Le premier acte de cet hommage aura lieu au plus près du lieu de naissance de Berlioz, dans ses terres, là où il vécut ses premières impressions musicales, parmi les plus vives.
C’est dans cette « vaste plaine, riche, dorée, verdoyante » à la majesté rêveuse, comme l’écrivait si bien Berlioz que l’événement s’ouvre avec réjouissances. L’association Georges Antonin et le Festival Berlioz s’unissent ainsi pour partager et transmettre aux publics avec passion les traditions d’un patrimoine rural et artisanal, les savoir-faire ancestraux, et toute l’énergie et la convivialité des musiques populaires : une Grande Fête des Moissons.

« Il est question de bals, de goûters à la campagne ; on cherche des cavaliers aimables, ils ne sont pas communs ici, et, quoique ce soit peut-être un peu pour moi que ce remue-ménage se prépare, je ne suis pas le moins du monde fait pour y répandre de l’entrain ni de la gaieté. J’ai vu Casimir Faure dernièrement chez mon père [à La Côte-Saint-André] ; il est à la campagne chez le sien [à Saint-Pierre-de-Bressieux], et nous ne sommes séparés que par une distance qu’on franchit en deux heures. Robert est venu avec moi, il est le ménestrel adoré de ces dames. Arrivez au plus tôt, je vous en prie ; votre musique vous attend ! »
Lettre de Berlioz à Humbert Ferrand, septembre 1828

15h – Village des Georges Antonin

Le village des Georges Antonin reconstituera toute l’ambiance d’un village dauphinois du XIXe siècle avec ses habitants et commerçants costumés, des saynètes de la vie de tous les jours au sein de la mairie, du tribunal, de l’école (où il sera notamment possible de s’essayer à l’écriture à la plume ou de jouer dans la cour avec les jeux d’époque) et des démonstrations artisanales : pétrissage et cuisson du pain, pressage d’huile de noix, atelier de forge, de sabotier, de couture, de vannerie, de vitraux, de peinture, de battage du blé, de fabrication de murs en pisé… Il sera possible de boire et de se restaurer sur place auprès du bistrotier ou en réservant un savoureux repas du terroir, de s’amuser avec les jeux en bois de l’époque et de repartir avec une photographie de famille, en costumes, prise avec un appareil de l’époque.
Aux gestes des métiers anciens seront associés les rythmes du geste musical ; la fanfare des Violons du Rigaudon, constituée d’une quinzaine de violonneux traditionnels, invitera au chant et à la danse à toute heure et en tout lieu du village. Toute la bourgade vibrera au son du violon et d’un ensemble de cuivres : mini-concerts, ateliers-lutherie de violons pour adultes et enfants (fabrication de violon-bidon à deux cordes), exposition de violonneries et autres curiosités. Seront également proposés des cours de danse traditionnelle afin de se préparer pour le bal du samedi soir.

Stages de danse de rigodon :
Durée : 45 min
- 16h
- 17h30

20h30 – Bal contrebandier

avec Les Corsaires Rouges

Patrick Vaillant, direction et mandoline électrique
Benjamin Melia, flûtes
Thierry Daudé, trompette et bugle
Daniel Malavergne, tubas
Frédéric Cavallin, batterie et percussions
Colin Heller, violon et nyckelharpa
Robin Vargoz, violon et alto
Nicolas Fleury, contrebasse et basse électrique

Un sémillant orchestre très singulier, rompu à la contrebande de folklore, au trafic de baloche et au cabotage en mers latines.
Il prodigue son fastueux butin de danses, en faisant valser les genres, du rigodon au baião, afin que perdurent les petits bals perdus.

23h – Feu d’artifice

par Agora Pyrotechnie

Entre les champs et les étoiles, Philippe Geoffroy et son équipe proposent une pyrotechnie fantastique, une moisson du ciel, une symphonie de lumières et toute la magie d’une immense œuvre d’art éphémère...

Et le 19 août...

Retrouvez le village des Georges Antonin le dimanche 19 août toute la journée et la Messe des Moissons à 10h30, en entrée libre.

Stages de danse de rigodon :
Durée : 45 min
- 11h
- 16h

Entrée incluant l’accès au bal de 20h30, aux animations musicales et au feu d’artifice du samedi soir
Plein tarif : 10€
Tarif réduit : 5€
Moins de 12 ans : gratuit


Autres concerts dans ce lieu :


Logo Conseil général logo aida