Saint-Saëns le Voyageur

Jeudi 18 Août 2022 - 21h00
Parc Allivet – La Côte-Saint-André

Orchestre Divertimento

Zahia Ziouani, direction
Silvia Careddu, flûte
Patrick Messina, clarinette
Ensemble Amedyez
Rachid Brahim-Djelloul,
chant, violon traditionnels

 

Programme :

C. Saint-Saëns,
Parysatis, Introduction, Airs de Ballet I, II, III
Tarentelle
Jota Aragonese
L. de Meyer / H. Berlioz, Marche marocaine
C. Saint-Saëns,
Danse des Prêtresses
Bacchanale extraits de Samson et Dalila
Suite algérienne, En vue d’Alger
Chant traditionnel, Inqileb – Ya badî el hosn
C. Saint-Saëns, Suite algérienne, Rhapsodie mauresque
F. Salvador-Daniel, Zohra, extrait des Chansons Arabes et Mauresques
C. Saint-Saëns, Suite algérienne, Rêverie du soir
Chant traditionnel, Leyla
F. Salvador-Daniel, Chanson mauresque de Tunis, extrait des Chansons Arabes et Mauresques

 

ATTENTION : concert compris dans la Grande fête d’ouverture
Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : 5 €
Moins de 12 ans :  Gratuit

 

Les méditerranées musicales de Saint-Saëns le voyageur résonneront au Parc Allivet en ouverture du Festival Berlioz, avec l’orchestre Divertimento de Zahia Ziouani accompagné de Silvia Careddu, Patrick Messina, l’Ensemble Amedyez et Rachid Brahim-Djelloul.

Comme un carnet de voyages, le concert rassemble des œuvres de Camille Saint-Saëns inspirées de ses voyages méditerranéens. Le compositeur prenait tous les ans ses quartiers d’hiver dans des contrées bien éloignées du froid parisien. Ses problèmes de santé et son envie grandissante de découverte de cultures nouvelles l’ont incité à beaucoup voyager : le plus fréquemment en Algérie mais également en Égypte, en Italie ou encore aux Canaries. Les réminiscences de ses séjours nord-africains apparaissent dans sa musique, par l’usage de certains rythmes ou de modalités typées arabes, sans parler des effets de tournoiement et d’ostinato.

Autre grand voyageur, Berlioz a parcouru l’Europe entière pour diriger ses œuvres mais n’a jamais franchi la Méditerranée. En contrepoint des voyages de Saint-Saëns, Divertimento interprétera sa Marche marocaine, orchestration de la pièce pour piano de Léopold de Meyer.

On sait que lorsqu’il séjournait à Alger, Saint-Saëns se rendait discrètement dans les cafés de la Casbah pour entendre des musiciens arabes, ce qu’il a fait aussi à Alexandrie et à Ismaïlia. En résonance, l’orchestre présente également des musiques traditionnelles d’Algérie avec l’ensemble Amedyez et le violoniste Rachid Brahim-Djelloul pour nous plonger dans ces sonorités et musiques classiques algériennes qui ont tant influencé Saint-Saëns.

Les autres concerts

Oresteïa

Jeudi 18 Août 2022

Compositrices romantiques

Vendredi 19 Août 2022

Sous la Halle médiévale

Vendredi 19 Août 2022